Cinema d'afrique

6ÈME FESTIVAL CINÉMAS D'AFRIQUE

CINÉMATHÈQUE SUISSE LAUSANNE

25 AU 28 AOÛT 2011


NANA CISSOKHO ET SON GROUPE NANA'N'KHO
VENDREDI 26 AOÛT / 23H


Nana-Cissokho-1-musique

Vendredi 26 août / 23h

Musicien africain, originaire de Casamance, auteur compositeur, Chérif Cissokho, dit "Nana", chante et joue de la kora (sorte de harpe africaine). Descendant d'une famille de griots, Nana Cissokho, arrivé en Europe depuis 1998 et s'est installé en Suisse. En 2009, il crée le groupe Nana'n'kho, aventure musicale, fruit d'un partage cosmopolite avec des musiciens complices. Les connaisseurs de la kora seront unanimes pour dire qu'il est difficile de sortir de la tradition mandingue avec cet instrument tant il y est rattaché. La particularité et l'immense originalité du groupe Nana'n'kho est de ne pas se limiter à ce genre musical, qui fait par ailleurs aussi partie de son répertoire, mais de puiser dans l'immense diversité des types de musiques de l'Afrique de l'Ouest et d'ailleurs : afro-portugaise, salsa, mbalax, reggae, etc...

Entrée: Fr 12.-

Contact:
Sylvie Pasche
15 av du Temple
1012 Lausanne
Tel : +4178/8889114
sylsheemanagement@myspace.com

Nana'N'kho @ MontreuxJazzFestival:

Nana-Cissokho-musique

DANSE


SAMEDI SOIR AVANT LES PROJECTIONS EN PLEIN AIR
2 SPECTACLES


EVOLUTION

1er show : Duo Evolution

Le duo prouve qu'il est possible de mettre des danses de club sur scène (house et hip hop new school), un monde, une ambiance singulière, sans pour autant les dénigrer ou les pasticher. La gestuelle façonnée par différentes expériences permet le décloisonnement et la recherche d'une danse encore plus profonde.


DEE-PROJECT

2e show : Dee Project

Un duo de choc français mélangeant hip-hop et house dance. La house dance est née dans les années 80 en club. Elle s'inspire des courants de la capoïra africaine et de la salsa.


PERCUSSIONS AVEC MOR SYLLA ET IBOU NDIAYE


JEUDI ET VENDREDI SOIR AVANT LES PROJECTIONS EN PLEIN AIR


workshop04

EXPOSITION DE PEINTURES SOUS VERRE
DU VENDREDI 25 AOÛT AU DIMANCHE 28 AOÛT


La peinture sous verre du Sénégal (dite aussi suweer en wolof), est une technique consistant à représenter les motifs à l'envers de la vitre, en partant des contours et des détails à l'encre noire, avant d'appliquer les fonds, en couches de peinture successives. La face non peinte laisse apparaître alors le tableau sous la vitre, protégeant la peinture et lui donnant un aspect lisse et brillant. Cette technique, introduite au Maghreb à la fin du XIXe siècle, est arrivée au Sénégal par l'intermédiaire des marchands et des lettrés musulmans sénégalais au début du XXe siècle.

peintures

Les premières peintures représentent des scènes d'inspiration religieuse ou des épisodes de la vie des grandes figures sénégalaises, comme Cheikh Amadou Bamba, fondateur du mouridisme, ou Lat Dior, symbole de la résistance au colonialisme. Petit à petit, les sujets évoluent vers des scènes de la vie quotidienne, des portraits, des bestiaires. Les représentations se modernisent au gré des demandes, telles ces reproductions de planches ou couvertures des albums de tintin, ou des scooters et téléphones portables qui ont désormais fait leur apparition sur certains tableaux. Souvent exécutés dans la rue et vendus sur les marchés, ces tableaux sont la plupart du temps le fruit du travail d'artisans, parmi lesquels on trouve de véritables artistes qui ont acquis une grande notoriété internationale.

Cette exposition s'est montée grâce à l'aimable concours de la boutique BAtik, rue Caroline 4, Lausanne, où vous pourrez trouver certaines de ces oeuvres.


EXPOSITION DE PHOTOS A PÔLE SUD:
Africains en Europe


Africains en Europe
Exposition de photographies composée d'une quinzaine de portraits illustrant l'histoire et le par-cours de personnes issues de l'immigration africaine et installées en Suisse.

En donnant une voix et un visage à celles et ceux dont on entend souvent parler mais que l'on écoute guère, l'exposition tente d'élargir les perspectives du specta-teur sur la question de l'immigration.

"Africains en Europe" vise à créer une passerelle entre les deux continents, permettant ainsi, espérons-le, une meilleure compréhension interculturelle.

Ce projet a été réalisé par tanana.ch - association dont l'objectif est la mise en perspective de thématiques sociales à travers les prismes de la photographie et du journalisme.

photos

du 24 août au 3 septembre - ma-me-je-ve: 16h - 19h - sa: 13h - 18h
vernissage: mercredi 24 août, dès 18h

soirée projection-débat - mercredi 31 août, 19h30
«Les Années Schwarzenbach» documentaire de Katharine Dominice et Luc Peter
Suisse, 2010, 52' - suivi d'une discussion, «La Suisse et ses immigrés»

finissage: vendredi 2 septembre dès 19h - Live Music

PÔLE SUD
Centre socioculturel de l'Union Syndicale Lausannoise
av Jean-Jacques Mercier 3
1003 Lausanne
0041 21 311 50 46
0041 21 312 99 45
info@polesud.ch
www.polesud.ch

ps-ouest